Suisse : elle paie 6 400 euros pour deux cafés et un chocolat

« L'Alsace » rapporte qu'une touriste russe de passage dans le canton de Zurich a entré son code de carte bleue, au lieu d'un montant de pourboire.


Voilà une erreur qui servira sans doute de leçon à de nombreux voyageurs. Une touriste russe de 37 ans vivant en France a été facturée 6 400 euros (7 700 francs suisses) pour une addition de 23,70 francs suisses comportant deux cafés et un chocolat chaud, rapportent L'Alsace et le site Blick. Les faits se sont déroulés en février dernier, au café New Point de Dietikon, dans le canton de Zurich.

Une note salée dont la responsable n'est autre que la cliente. La trentenaire a malheureusement entré son code de carte bleue, et non le montant du pourboire qu'elle souhaitait laisser. En effet, dans certains pays, comme le Canada et les États-Unis où les pourboires font office de véritables salaires pour les membres du personnel, il est commun d'entrer un montant de pourboire ou bien un pourcentage de l'addition lorsqu'on décide de régler une note dans un bar, un café ou un restaurant au moyen de sa carte de crédit. Le terminal de paiement est équipé pour.

De l'argent impossible à récupérer

En Suisse, les terminaux de paiement prévoient également cette possibilité, un fait que certains consommateurs ignorent. Tel était le cas de cette touriste russe. Or, celle-ci ne s'est rendu compte de son erreur que lorsqu'elle a reçu son relevé bancaire, en fin de mois. Depuis, elle tente tant bien que mal de récupérer son argent. Sans succès jusqu'à présent.

Selon la police ainsi que l'établissement bancaire auprès duquel elle est cliente, la trentenaire n'a pas été victime de fraude. Elle a donc tenté de contacter le responsable du café New Point. Celui-ci avait initialement promis de la rembourser d'ici la fin du mois de mars. Or, elle est sans nouvelles depuis, ses appels et courriers électroniques étant restés lettre morte. Et pour cause : le restaurant a fait faillite.