Europe : le changement climatique déplace la frontière italo-suisse

Dans une station de ski des Alpes, la frontière italo-suisse est en train de se déplacer à cause de la fonte d'un glacier. Le refuge Guide del Cervino, jusqu'à présent situé en Italie, est devenu aux trois quarts suisse.


Dans les Alpes italiennes, sur les hauteurs de Cervinia, le refuge Guide del Cervino trône fièrement à 3.480 mètres d'altitude, sur le glacier du Plateau Rosa. Mais la frontière, liée au glacier qui fond chaque année un peu plus, s'est déplacée, et le refuge est en train de devenir suisserapporte Courrier international.

La frontière italo-suisse passe dans cette station de ski, partagée entre les villes de Cervinia en Italie et de Zermatt en Suisse. Les deux communes sont habituées à ce que des équipements se trouvent partagés entre les deux pays. Il y a quelques années, un télésiège construit par les Suisses arrivait en Italie, et cela n'avait posé aucun problème.

Une frontière mobile

Mais la situation du refuge est particulière. Depuis une loi de 2009, la frontière entre l'Italie et la Suisse est mobile. Elle n'est plus historique mais liée à des repères dans le glacier. Sauf que le réchauffement climatique le fait progressivement fondre, et modifie la frontière entre les deux pays. Et le refuge Guide del Cervino se retrouve coupé en deux, raconte le quotidien La Repubblica.

Lorsque les propriétaires ont voulu lancer des travaux dans leur refuge, ils ont appris que leur bâtiment était désormais aux trois quarts suisse. Et se sont heurtés aux différences de réglementation.

Pour que la frontière prenne en compte le refuge et le contourne, il faudrait une loi, ou un accord entre les villes validé par les États, explique La Stampa. En attendant, une commission mixte va être mise en place du 2 au 4 mai, pour régler leurs problèmes.