Le 1er avril, ce sont aussi ses news loufoques

Lausanne, capitale mondiale de jass ou la fusion entre Neuchâtel et Peseux, petit tour d'horizon des poissons d'avril.


Non, Lausanne ne deviendra pas la la future capitale mondiale de jass.

















La presse, les villes et quelques institutions se sont livrées dimanche à quelques annonces farfelues dignes d'un 1er avril. Ci-dessous, une sélection non exhaustive de la pêche aux poissons d'avril.

Bonne nouvelle pour les joueurs de cartes, Lausanne est la future capitale mondiale de jass: la Fédération mondiale devrait bientôt y prendre ses quartiers, annonce l'Etat de Vaud. «Grâce à ses atouts, le canton a remporté la mise», se félicite-t-il avec humour sur la Toile.

Le gouvernement avait à coeur de faire cette annonce, selon «un as de la promotion vaudoise». Dans le même registre, il ajoute que la fédération prendra ses quartiers à la rue de Bourg ou au chemin des Trois-Rois.

«Grand Peseux» plutôt que Neuchâtel

Neuchâtel annonce quant à elle sa fusion avec Peseux (NE) pour 2019. Le «Grand Peseux» deviendra la troisième ville de Suisse romande. Cette fusion n'aura pas besoin de passer par le législatif, en vertu d'un arrêté spécial. Et elle «épargnera la complexité et les tracas d'une nouvelle campagne de votation susceptible de raviver les tensions de 2016».

Le sort de la fusion des communes de Neuchâtel-Ouest n'est en effet toujours pas tranché, rappellent les deux communes. «Une attente pénible (...) puisque le projet initial de Neuchâtel-Ouest est considéré comme politiquement mort», ajoutent-elles. La population était invitée à fêter l'événement lors d'un apéritif du 1er avril au pied du château de Peseux.

Nouvelle technique à Genève

A Genève, c'est l'aéroport qui investit dans une nouvelle technique de déneigement. Une cinquantaine de véhicules, «chasse-neige, brosses, fraiseuses, pelles mécaniques, camions» interviendront deux heures avant les premiers flocons pour «assurer un coefficient de freinage suffisant, que le balisage lumineux reste visible et que les abords immédiats de la piste soient débarrassés des monticules de neige».

Genève Aéroport a fait appel à des scientifiques des meilleures universités suisses et étrangères. La méthode s'inspire «de la culture nordique des massages suédois», assure avec sérieux Genève Aéroport.

YB relégué à la 3e place

Dans la presse, ce sont surtout les titres alémaniques qui s'en sont donné à coeur joie. Choc pour les supporters de Young Boys à la lecture de la SonntagsZeitung: la FIFA aurait retiré 20 points au leader de la Super League pour la tonsure non réglementaire de dizaines de brins d'herbe de sa pelouse. Le club bernois serait relégué à la 3e place.

Dans le canton de Zurich, les Jeunes PDC veulent empoigner l'un des soucis majeurs des Zurichois: les frontaliers argoviens. Ces voisins encombrants se seraient «dramatiquement» multipliés ces dernières années, encourageraient le dumping salarial et causeraient du tort aux familles. Les Jeunes PDC exigent un contingentement annuel des travailleurs provenant de ce canton.

A l'inverse de Zurich, la Suisse orientale se plaint souvent du manque d'attention à son égard, écrit le canton de St-Gall, qui souhaite décerner le 1er juillet la «Coupe Ne M'oublie Pas». Ce prix de la jérémiade serait attribué à l'institution cantonale qui aurait le mieux pleurniché en faveur d'un canton au niveau national.

Les poissons de la CIPRA

Au rayon des organisations, la Commission internationale pour la protection des Alpes (CIPRA) annonce le prix d'architecture «Constructive Alps» attribué cette année pour la première fois à un terrier de castor.

Les castors utilisent des matériaux entièrement naturels avec un résultat optimal en matière d'isolation et de solidité. CIPRA International a déjà manifesté son intérêt pour de futurs bureaux.

La même CIPRA a en outre prévu cette année une deuxième édition à sa traversée des Alpes d'est en ouest. Mais cette fois dans le plus simple appareil. La randonnée nudiste à travers les Alpes («whatsalp nude») entend sensibiliser le public au changement climatique. De nombreuses personnes intéressées se seraient déjà inscrites pour participer à l’aventure, assure la commission. (ats/nxp)

Créé: 01.04.2018, 14h05