La Suisse est en panne d’informaticiens

Les offres d’emploi du secteur ont progressé de près de 74% entre 2016 et 2017. Une croissance portée par la cybersécurité. Une menace plane toutefois sur le secteur informatique: la pénurie. Au point que les entreprises s’adressent directement aux écoles

Eric Sinot se présente comme un «guide de montagne informatique». Très actif sur le réseau social LinkedIn, ce conseiller indépendant accompagne les PME romandes dans leurs projets et distille ses conseils dans le domaine de la protection des données. Informations stratégiques dérobées, réseau paralysé, image écornée, les attaques informatiques occasionnent de terribles dégâts. Et les grandes entreprises ne sont plus à l’abri. Dernier exemple en date: Swisscom et le vol de données de 800 000 clients.

Pour répondre à cette menace, les patrons sollicitent toujours plus d’informaticiens. «La plupart des entreprises prennent peu à peu conscience de l’importance d’assurer la sécurité de leurs données informatiques», confirme Eric Sinot, qui enchaîne les mandats depuis cinq ans.

«La demande excède l’offre»

La cybersécurité n’est qu’un pan d’un secteur en pleine expansion. Selon le Swiss Job Market Index, les offres d’emploi dans le domaine de l’informatique ont progressé de près de 74% par rapport à 2016 à l’échelle nationale. Cet indice trimestriel, publié par Adecco, n’est pas le seul à afficher une progression.

L'interview de Nicole Burth, directrice d'Adecco Suisse: «La guerre des talents va s’exacerber»