Le Conseil des Etats a adopté hier une motion de Paul Niederberger (PDC/NW) qui réclame la révision du statut du cygne, animal non menacé d'extinction mais protégé. Selon le sénateur nidwaldien, l'animal de moins en moins farouche, attaque parfois les promeneurs, les cyclistes ou les enfants et ses déjections, sources de maladies potentielles, polluent les cultures agricoles. En cas de besoin ou de surpopulation, l'animal devrait donc être abattu sans avoir à attendre l'avis de l'Office fédéral de l'environnement et la décision des autorités cantonales. Le Conseil national va maintenant se prononcer sur la question.