En 2013, les dépenses de protection de l'environnement des entreprises se sont élevées à environ 2,3 milliards de francs. Par rapport à 2009, les investissements pour prévenir la pollution ont augmenté de 30% tandis que ceux pour traiter la pollution ont reculé de 31%. Cette évolution reflète, entre autres, un intérêt accru des entreprises pour des processus de production plus propres. Tels sont quelques-uns des résultats d'une enquête réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS).