Dans de nombreuses parties du pays, une minute de silence a été observée hier, en témoignage de solidarité avec la France touchée vendredi soir par des attentats. Durant 45 min, le Palais fédéral a été illuminé aux couleurs du drapeau français, un geste décidé par la présidente de la Confédération et les présidents des deux Chambres fédérales.
D'autre part, le Ministère public de la Confédération a ouvert une procédure contre inconnu pour lésions corporelles graves, une Suissesse ayant été blessée lors des attentats. Cette personne a été rapatriée hier par un avion-ambulance de la Rega. Le niveau de gravité de ses blessures n'a pas été divulgué.