Les comptes de la BNS sont par nature fluctuants.
Mais en rachetant au cours des années des quantités d'Euro pour en soutenir le cours face au Franc Suisse, elle avait accumulé un solde en Euro très important, que l'abandon du taux plancher a forcé à dévaluer.

http://www.lepoint.fr/economie/suisse-la-banque-centrale-perd-50-milliards-de-francs-31-07-2015-1953809_28.php