Non, ce n'est pas la France qui tente une fois de plus d'annexer le Valais.
Il s'agit simplement de commémorer la date exacte de la première ascension de Whymper et aussi de rendre hommage au demi millier d'alpinistes morts sur ses pentes.