La Confédération a acheté à une entreprise allemande un radar pour ses aérodromes militaires. Ce radar, acheté 296 millions de franc, pose quelques soucis, reconnaît le ministre de la Défense Ueli Maurer : "Apparemment cela fonctionne en plaine mais en montagne, lorsque par exemple une vache se
déplace sur les versants, le radar identifie l'animal comme un objet ennemi". Des ajustements vont être réalisés sur l'appareil qui devrait être opérationnel en 2020 et non l'année prochaine comme prévu initialement...