Audiard disait J’ai été enfant de choeur, ancien combattant, militant socialiste et patron de bistrot. C'est dire si j'ai entendu des conneries... Je ne revendique aucune de ces qualités, mais j'entends de belles.

Parmi ce que les confrères radotent en boucle depuis hier, vous aurez noté le compte dont M. Cahuzac a reconnu l'existence hier n'ayant pas été alimenté depuis 10 ans, il y a prescription. Ah bon ? Ben c'est pas ce que raconte notre rubrique droit franco-suisse, qui elle continue de penser que la déclaration d'un compte à l'étranger est une obligation annuelle, et que chauqe année sans déclaration fait repartir le compteur de prescription du délit.

Depuis le début de cette affaire, les âneries volent bas, à l'exception notable de Médiapart et du Canard qui ont parfois fait part de leurs doutes mais jamais affirmé une grosse bétise avec le même aplomb que d'autres.

La meilleure est restée longtemps entre les mains du JDD et de M. Moscovici, inventeurs de la célèbre procédure inconnue en Suisse qui permettrait à la Suisse d'attester que M. X n'est ayant droit économique d'aucun compte.

Mais la vraie question est de savoir si le pouvoir local a été naif ou a menti. J'espère sincèrement qu'il a menti. Il ne serait pas le premier.

S'il est de bonne foi, ça fait peur.