Dans la perspective de ses 1 500 ans qu'elle fêtera en 2015, l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune (Valais) va restaurer une partie de son trésor, l'un des plus anciens de la chrétienté. Une trentaine d'objets sur la centaine que compte le trésor vont retrouver leur éclat d'origine grâce aux soins de la Haute école de conservation-restauration Arc de Neuchâtel. La restauration s'effectuera sur place, dans un laboratoire spécialement aménagé pour l'occasion.