Les Heures nues Asa Lanova Éditions Bernard Campiche En fragile équilibre, entre le souvenir d’un amour fou et le besoin de contacts charnels, une femme lutte contre le déclin du corps et l’envie obsédante du suicide. Dans un insistant décor bleu, le simple désir de durer l’amène à une communion avec les bêtes et les plantes. Son style nerveux, dense, traduit les aléas de cette existence qu’elle a brisée et dont elle essaie péniblement de recoller quelques bribes. Et c’est dans l’écriture qu’elle trouve la difficile raison de survivre.


Pour lire la suite