C’est pour lutter contre l’excès de ces jugements que certains historiens, désireux de rétablir les faits, se mobilisent. Sortis presque en même temps, La Suisse face aux nazis de Stephen P. Halbrook et De la Suisse pendant la guerre de Jean-Christian Lambelet dressent le même constat : non, l’attitude de la Suisse ne se résume pas aux conclusions du rapport Bergier. Les deux auteurs reviennent sur les principaux griefs faits à notre pays : la politique vis à vis des réfugiés, l’affaire du tampon « juif »...

Pour lire la suite