Le blog de Suissemagazine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 7 mai 2017

Elections présidentielles

Or donc, pour éviter les mauvais symboles, le nouveau président de la République a refusé de faire la fête à la Concorde ou à la Bastille et a choisi les Tuileries.

Les 600 morts suisses du 10 Août apprécieront.

mardi 25 août 2015

Notre historien sur la RTS au sujet de la première guerre mondiale

http://www.rts.ch/docs/histoire-vivante/7023455-la-suisse-dans-la-premiere-guerre-2-5.html

mardi 30 avril 2013

Notre ami et chroniqueur Alain Jacques Tornare distingué

Chers amis, sachez que je suis le lauréat du Prix 2013 de la Fondation Littéraire Régis de Courten, attribué le 23 avril 2013 : « Le Conseil a estimé à l’unanimité que l’ensemble de vos ouvrages méritait ce prix, en particulier vos derniers ouvrages sur la Bérézina et sur le Dix août 1792 ainsi que sur Louis d’Affry ». Signé Bruno de Weck, avocat et notaire, ancien bâtonnier.

Alain Jacques Tornare

lundi 17 septembre 2012

La Suisse et Vatican II

L'apport de la Suisse à l'oecuménisme par Martine Roesch
Il y a cinquante ans, le 11 octobre 1962, le pape Jean XXIII ouvre le concile Vatican II. Les théologiens suisses, tant catholiques que protestants manifestent un grand intérêt pour les travaux du concile, et, de près ou de loin, auront une infl uence certaine pendant et après le concile. Réciproquement, le concile donnera un nouvel élan aux mouvements oecuméniques nés en Suisse bien avant 1962.

Lire la suite...

La Suisse l'Algérie et la France

un triangle pluriséculaire, par Philippe Alliaume
On commémore cette année le demi-siècle des accords d’Évian qui ont mis fin à la guerre d’Algérie. Si presque tout le monde peut citer la date du 19 mars 1962 et le grand hôtel d’Évian qui a hébergé les négociateurs, on sait moins que la Suisse ne s’est pas contentée de regarder cela depuis l’autre côté du Léman. Les relations entre la Suisse et l’Algérie sont moins anciennes que celles qui la lient à la France, mais remontent néanmoins au XIXe siècle. En 1853, Napoléon III, ancien résident suisse (voir notre n° 237-238) concéde 20 000 hectares de terres de la région de Sétif (appartenant à la région algérienne du... Tell !) à la Compagnie genevoise des colonies suisses.

Lire la suite...

vendredi 13 juillet 2012

Félix Valloton, peintre graveur et illustrateur à la conquète de Paris, par Alain-Jacques Tornare.

La place que lui accorde le musée d’Orsay atteste que Félix Vallotton (1865-1925) est l’un des artistes majeurs de sa génération. « Diffi cile de cerner la personnalité de Félix Vallotton, l’un des plus prestigieux artistes vaudois, qui excella dans l’art de la gravure, de la peinture, de la critique d’art et du dessin » explique Jean-Robert Probst, l’auteur de Suisses de Paris, ouvrage dans lequel il propose soixante balades insolites, dont une dans le VIe arrondissement, sur les pas de Vallotton « Un prophète à Paris ».

Lire la suite...

mardi 8 mai 2012

Marie Francoise Magnin, l'héroïne de Pauvre Jacques

Par Alain Jacques Czouz Tornare Au tout début de cette chronique1, il y a sept ans, nous avions évoqué brièvement le parcours surprenant du Pauvre Jacques pris dans la tourmente révolutionnaire. À l’occasion de la réouverture à Bulle dans le canton de Fribourg du Musée gruérien, revenons sur le couple extraordinaire qu’il forma avec Marie-Françoise Magnin, originaire de la même commune que notre chroniqueur attitré.

Lire la suite...

dimanche 15 janvier 2012

Eugène Burnand un peintre vaudois à la belle époque

Par Alain-Jacques Czouz-Tornare
Eugène Burnand est à l’évidence avec Ferdinand Hodler, un des artistes suisses les plus célèbres en France au tournant du XIXe siècle.

Lire la suite...