Savoir-Partager.SuisseMagazine.com - Bienvenue à tous -

Partager des connaissances et aussi discuter entre amis et nouveaux amis
Nous sommes le Mer Déc 12, 2018 3:49 am

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 137 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Mar 31, 2007 10:24 pm 
Hors ligne
Lafleur was here. P'tite Vadrine IS here. Gatien too.
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 5:34 pm
Messages: 12781
Localisation: quelque part en France, je voyage beaucoup... ^^
Image

Coup de coeur, pour ceux qui ont des tous petits enfants à qui lire cette histoire (entre 2-3 et 5 ans je dirais...), c'est tout mimi.
C'est l'histoire de Minou, une petite chatte, qui observe la pleine Lune pour la première fois...

_________________
La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
A Ramaiya


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Mai 09, 2007 10:21 am 
Hors ligne
Lafleur was here. P'tite Vadrine IS here. Gatien too.
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 5:34 pm
Messages: 12781
Localisation: quelque part en France, je voyage beaucoup... ^^
Image

« Moi, chat Mistouflet, j'ai pendant tant d'années assisté mon maître Georges Bordonove dans ses écritures que l'idée m'est venue de conter à ma manière l'histoire de notre amitié. Tant de belles heures passées ensemble, à la clarté de la lampe, parmi les livres et les manuscrits, durant lesquelles j'écoutais sa pensée, comme lui la mienne, toutes les joies partagées m'ont bien donné ce droit ! Nous avons traversé les mêmes enchantements et les mêmes épreuves. Il a participé à la grande et périlleuse aventure de ma vie. Ne pouvais-je donc, par le biais de sa plume, offrir ces confidences à ses lecteurs ? C'est aussi un voyage au pays mystérieux qui est le nôtre, nous autres chats, car le monde reste plein de merveilles que les humains ne savent plus voir. »


A lire si vous êtes amoureux des chats.
A la fois drôle et émouvant, monsieur Mistouflet vous fait partager ses joies, ses peines, ses sentiments, ses rencontres, sa vie de chat.

Je l'ai dévoré en deux-trois heures.

_________________
La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
A Ramaiya


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Mai 09, 2007 7:46 pm 
Hors ligne
Posteur(se) fou (lle)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 1:06 pm
Messages: 6037
Localisation: Rue de Charogne
Image

Tellement bon que j'ai trop envie d'en dire plus... Juste la quatrième de couverture

Citation:
« Écrit au début des années soixante par un jeune inconnu qui devait se suicider en 1969, à l'âge de trente-deux ans, parce qu'il se croyait un écrivain raté, La Conjuration des imbéciles n'a été éditée qu'en 1980. Le plus drôle dans cette histoire, pour peu qu'on goûte l'humour noir, c'est qu'aussitôt publié, le roman a connu un immense succès outre-Atlantique et s'est vu couronné en 1981 par le prestigieux prix Pulitzer. Une façon pour les Américains de démentir à retardement le pied de nez posthume que leur adressait l'écrivain, plaçant en exergue à son livre cette citation de Swift: "Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on peut le reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui." » - Bernard Le Saux, Le Matin

_________________
Je suis le Messie sans Message.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Mai 09, 2007 10:28 pm 
Hors ligne
The only Fleur !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 1:12 pm
Messages: 14697
oooooh trop fort !
jracontemavie même si toutlemonde s'en fout, mais j'avais adoré ce bouquin, j'avais même fait un exposé dessus qui m'avait valu la modeste note de 18/20 en Terminale !!!!

Aaaaaaah merci de m'avoir fait rappelé que j'n'étais pas qu'une glandue en cours

:D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Mai 09, 2007 10:50 pm 
Hors ligne
The only Fleur !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 1:12 pm
Messages: 14697
Jme suis acheté celui-là :

Image


Un avis:
Citation:
Des suicides, des morts inexpliquées, des décès auxquels on s’attend mais on ne veut pas croire, Ann Scott raconte son expérience face à la disparition de gens proches, et elle explique avec beaucoup d’habileté et une sensibilité à fleur de peau son propre comportement. On suit ainsi sur quelques pages une petite nouvelle où elle évoque un de ses amis disparus, on compose aussi en même temps une peinture de son environnement social, psychologique et affectif par petites touches impressionnistes. Elle rend compte de ces événements avec une authenticité extrêmement touchante, et qui ne m’a carrément pas laissé indifférent. Son écriture est à la fois déliée et raffinée, simple mais construite, elle arrive ainsi à poser des situations en quelques lignes.

Ce bouquin est un petit bijou. Autant dans la force qu’elle instille dans ses textes, que dans les récits en eux-mêmes (sachant que je suis très « Trainspotting »), Ann Scott rend compte de ses expériences avec une sincérité et une fougue, dont on ne peut que se délecter.

http://www.chroniscope.com/critique_3_75.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Mai 09, 2007 11:44 pm 
Hors ligne
Posteur(se) fou (lle)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 5:39 pm
Messages: 8900
Citation:
Rythmé, fouillé, documenté, passionnant de bout en bout, « La Théorie des cordes » est un roman qui marque. Pas nécessairement un chef d’oeuvre impérissable, mais suffisamment jubilatoire, affreux et barré pour enthousiasmer les lecteurs endormis et foutre un peu le bordel dans une SF ronronnante.


Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mai 10, 2007 12:04 am 
Hors ligne
Posteur(se) fou (lle)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 1:06 pm
Messages: 6037
Localisation: Rue de Charogne
Ca a un rapport avec la vraie théorie des cordes ?

_________________
Je suis le Messie sans Message.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mai 10, 2007 12:12 am 
Hors ligne
Posteur(se) fou (lle)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 5:39 pm
Messages: 8900
Oui, mais un petit résumé façon "vous avez raté les 5 premières minutes ":

Citation:
Isolée sur un atoll de l'océan Indien, la fine fleur de la physique mondiale est en quête du Graal. Elle oeuvre à un ambitieux projet fondé sur la théorie des cordes, qui permettrait d'ouvrir le temps. S'ils parviennent avec ravissement à contempler le passé de l'humanité - la crucifixion du Christ ou la terre à l'ère jurassique -, les scientifiques perçoivent rapidement que ce programme, financé par de mystérieux fonds privés, pourrait connaître des applications moins angéliques. Un drame conduit à la suspension immédiate des recherches, dispersant aux quatre vents les apprentis sorciers. Dix ans plus tard, clans une université de Madrid, Elisa Rohledo déplie un journal pour étayer une thèse de physique théorique. Une fraction de seconde lui suffit à comprendre qu'elle est en danger de mort. Aux côtés d'un confrère, depuis toujours intrigué par la modestie des aspirations professionnelles de la séduisante physicienne au regard de son cursus académique, Elisa et ses anciens acolytes retournent aux origines de la tragédie, sur cet îlot où ils avaient profané le temps.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 02, 2007 11:22 pm 
Hors ligne
The only Fleur !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 1:12 pm
Messages: 14697
Image

Citation:
Lavapiés. Un quartier populaire en plein Madrid, mosaïque de cultures et de couleurs. Une rumeur le sillonne, il se contracte ou s'enflamme. En son coeur, un centre associatif, avec ludothèque et garderie. Jeunes et vieux s'y croisent. Téléopératrice fauchée, dealer, éducatrice végétarienne, clandestin, môme hyperactif sont autant de personnages en quête d'identité qui s'aiment, virevoltent, se ratent, sans jamais se mélanger.
Comédie humaine survoltée et tendre à la fois, Cosmofobia capte l'essence même de notre société métissée et fragmentée.
Née en 1966, longtemps rebelle, Lucia Etxebarria a connu un succès immédiat avec son premier roman, Amour, Prozac et autres curiosités. Elle a remporté, entre autres, le prix Planeta 2004 pour Un miracle en équilibre. Depuis Aime-moi, for favor ! elle affirme son féminisme, comme en témoigne Ya no sufro por amor, son dernier best-seller. Elle vit à Madrid.

Parlant des autres, Lucia Etxebarria parle de nous. Partant du coin de sa rue, elle déchiffre le monde d'aujourd'hui.



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juin 03, 2007 8:52 am 
Hors ligne
Lafleur was here. P'tite Vadrine IS here. Gatien too.
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 5:34 pm
Messages: 12781
Localisation: quelque part en France, je voyage beaucoup... ^^
Image

Citation:
Je suis un loup.
On dit que je mange les cochons, les grands-mères, les chèvres, les enfants etc.
Mais est-ce bien pour les manger que je les aime tous ..?

Une histoire très sympa pour les petits ! ;)

_________________
La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.
A Ramaiya


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Juin 29, 2007 10:29 pm 
Hors ligne
Posteur(se) fou (lle)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 1:06 pm
Messages: 6037
Localisation: Rue de Charogne
Le Secret des Mulliez.

Image

Pour quelqu'un qui bosse beaucoup avec le groupe Auchan (comme moi), c'est juste Supra intéressant.

_________________
Je suis le Messie sans Message.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 30, 2007 3:02 am 
Hors ligne
Lafleur was here. P'tite Vadrine IS here. Gatien too.
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 3:25 pm
Messages: 12447
Localisation: Rennes
Y a-t-il vraiment un secret...?

_________________
L'espoir c'est ce qui vous vient quand vous n'avez plus aucune chance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 30, 2007 9:05 am 
Hors ligne
Posteur(se) fou (lle)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 1:06 pm
Messages: 6037
Localisation: Rue de Charogne
Oui. Le clan Mulliez et le groupe sont des organismes super Opaques. Si je te disais tous les magasins que tu connais et qu'ils regroupent, tu serais étonné.

Mais bon, en même temps, je vois plus ça comme une façon de mieux les comprendre, car au final, les gens du groupe sont loins d'être des personnes à diaboliser.

_________________
Je suis le Messie sans Message.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 30, 2007 12:00 pm 
Hors ligne
Lafleur was here. P'tite Vadrine IS here. Gatien too.
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 3:25 pm
Messages: 12447
Localisation: Rennes
Citation:
Si je te disais tous les magasins que tu connais et qu'ils regroupent, tu serais étonné.

Je serais pas étonné, ça je sais, mais ce que laisse penser ce titre, c'est qu'il y a une raison pas très nette à ça, alors que jusque là, la saga familiale est expliquée tout simplement dans les reportages de M6...

_________________
L'espoir c'est ce qui vous vient quand vous n'avez plus aucune chance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Oct 19, 2007 11:36 pm 
Hors ligne
The only Fleur !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Sep 16, 2005 1:12 pm
Messages: 14697
Image

Citation:
"Je propose que chacun de nous raconte aux autres tout ce qu'il sait de Mémoria (...) pendant les six nuits et cinq jours qui nous séparent du Kétala (...) Ainsi, chacun de nous pourra partir (...) avec l'histoire complète de notre défunte maîtresse."
Que restera-t-il de nous ? Peut-être des souvenirs, magnifiés, interprétés, réinterprétés ou, pire, falsifiés. Inanimés, nos meubles, nos habits, nos objets familiers jalonnent le sillage de notre vie. Ils sont les témoins silencieux de nos joies et peines. Pourtant, lorsque quelqu'un meurt, nul ne se soucie de la tristesse de ses meubles. Le Kétala, le partage de l'héritage, disperse tout ce que possédait celui ou celle qui n'est plus. Attristés par leur séparation imminente, des meubles et divers objets cherchent un moyen d'éviter l'éparpillement des traces de Mémoria, leur défunte et aimée propriétaire.


Kétala est un roman écrit avec poésie, une poésie belle et musicale.
Fatou Diome donne une âme aux objets.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 137 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz